Mets le paquet avec ton engin…Y a des créatures qui nous rattrapent!

����

����

Salut les Reader's

Je ne le voyait pas venir et puis l'auteur de cet ouvrage "Les chroniques P.E.R. : le commencement" m'a demandé de faire une chronique de son livre!

Je suis tout émoustillé avec des gouzizis dans le ventre, car c'est la première fois que ça m'arrive!
Il faut pas que je me loupe!

Ni une, ni deux…je termine mon livre et je m'attaque à son ouvrage…
Let's Go!

 

 

Quatrième de Couverture (Source : Amazon)

C'était un homme parmi tant d'autres avec une famille, un chez lui, une vie tranquille.

Errant dans un monde détruit et dangereux, avec ses souvenirs et tirant derrière lui son passé, il est, aujourd'hui, Phoenix.

Luttant chaque jour contre les ennemis venus de l'extérieur comme de l'intérieur, alors qu'il n'attendait plus rien de son futur, certaines choses en lui le pousse à se mettre en danger et à trouver des réponses.

Il croyait qu'il vivait la fin de son histoire sur une terre dévastée, mais apparemment, ce n'est… qu'un commencement !

 

 

 

 

Je vous avoue une chose.
Quand l'auteur m'a dit que c'était un roman Post-Apocalyptique…je me suis tout de suite fait peur!

"Encore un autre type de roman de ce genre?"…allons-y

Mais j'espère que les clichés que l'on retrouve ce genre de roman n'y seront pas!
"L'homme a créé un monde où règnent Zombie et autres morts-vivants…"

Et puis, j'ai pas envie de dégommé l'auteur non plus…
Let's GO!

 

1/ La couverture

Comme déjà écrit dans une analyse précédente, la couverture donne le ton du livre…sinon, pourquoi en faire une?

On y remarque une sorte de "négatif photo"…Les jeunes : avant le numérique, il y avait le film argentique…avec un négatif on y développait la photo :  une sorte d'empreinte reversé de l'image que l'on avait prise!

Ici, c'est tout ce que j'ai compris du premier coup d'oeil :
Un monde qui est l'inverse de ce que l'on a connu, plus sombre…

Ce négatif de champs de blé (c'est du blé?) ou de lac (c'est du roseau?) est donc l'inverse d'un endroit où on se pose…on pic-nic…on prend du temps avec ceux que l'on aime…

Et pour cause…c'est bien l'inverse!

 

2/ Et cet auteur…

Avant de dire quoi que ce soit, je remercie l'auteur pour son livre…mais aussi pour son honnêteté !
Mr Jean-François Deboulle ne se dit pas "Yo je suis un grand auteur…vas-y…fait moi de la pub gros!"

Non, dès la première page de son livre, il aborde le lecteur avec une belle humilité!
Ce livre est le premier publié, il ne se sent pas auteur…mais raconteur d'histoire!
Son but : nous faire partager un moment!
Et ça…c'est déjà sympa! On ne sent pas la grosse tête!
J'ai su tout de suite que j'allais passé un moment sympa!

En plus, ce petit mec est né près de chez mes parents!
Il ne peut donc qu'être un type bien!

 

3/ Bon…et ta lecture?
 

La quatrième de couverture ne révèle rien…et heureusement, dans le cas contraire j'aurais passé un mauvais moment!
On sent de site que l'auteur a plein d'imagination et veut nous raconter une histoire qu'il aime…qui sort de ces tripes!
On ne veut pas et on ne peu pas décrocher ce livre une fois commencé. L'auteur nous aide dans cette démarche!

Bien qu'il n'y ait que 99 pages (dans la version e-book) que j'ai lu mais aussi parce que ce "raconteur d'histoire" aime vous faire découvrir son univers!
Donc, je vous invite à prendre ce livre et a passé un bon après-midi!

Installez-vous…et passez un bon moment!

Bref, revenons à nos moutons!

Ce monde post-apocalyptique n'est pas un monde créé par l'homme!
Les P.E.R. où Porte d'Extinction de Races sont arrivé sur terre tels les portes où glissent les gens dans les films de sciences fiction! (J'ai pensé à Sliders, les mondes parallèles!)

De ces portes, arrive des monstres des créatures, des plantes, des trucs gélatineux…très proche de ce que l'on connait…mais moins sympa!

Même si j'avais très peur au début…j'ai vite oublié cela car l'auteur nous emmène dans ce monde, son monde… via une description complète et claire avec un certain réalisme.
Et…j'aimerais vous en parlé plus tard…parce que je pense que le livre n'est pas le bon format pour son histoire… On y reviendra!

Les héros sont géniaux, drôle, sympatiques….on a envie de les inviter boire un verre!
On y retrouve un grand garçon "Phoenix" déchiré dans son passé,  perdu dans son présent et dont il se sent acteur de son futur.
Son grand copain noir tout costaud, mais une vraie poule mouillé … (J'adore)
Un méchant que je dois encore cerné…mais qui n'est pas sympathique pour un sous (vu qu'il est méchant…)
Et des créature étranges dont les références m'ont fait pensé  aux créatures du Seigneur des Anneaux, de UnderWorld, de Godzilla…

La relation entre les protagonistes est top!
Dans ce monde où tout semble perdu, reste l'amitié! La seule façon grâce auquel le monde peut encore continuer à tourner pour que l'espoir d'un monde meilleur existe!
Sans cette relation, le livre n'aurait pas le même goût!

 

Les lieux sont connus!
On est à la frontière française, sur des terrils…
L'auteur est fan et fière de sa région et donc, il l'incruste tellement bien dans son histoire…
J'en suis fan aussi de cette région…donc je kiff!
 

Avec un ciel plus foncé…ça claque pour le décor!

Les moyens de locomotions sont extraordinaires….
Au diable moto, jet privé, 4×4…Bonjour SideCar et avion bricolé!
Ce type de transport change clairement de tous les clichés… et c'est coool!

Viens…on va sauver le monde!

 

Bon…après….j'ai des petits problèmes de monde post-apocalyptique où l'électricité est très rare, mais où on peut quand même faire le plein de son réservoir à la pompe!..
Bref, ce n'est qu'un détail!

Ce raconteur d'histoire, ou cet auteur nous fait traverser cette histoire de façon cohérente.
On y sent les moment de combats, les moments de détentes, de stress..

Vu que nous arrivons directement dans un monde détruit, nous imaginons déjà que nus aurons des retours en arrière!
Ceux-ci sont tellement bien inséré dans l'histoire que nous n'en perdons pas son cours!

 

Le format…oui…Le format!
Parlons-en!
On voit des créatures extraordinaires, proche de ce que l'on connait!
Un héro et son acolyte très proche et qui se complètent!
Un peu d'absurde dans les moyens de locomotion!
Des flashback…
Des visions…
Des katanas, des armes qui envoient du pâté…

Pour oi, le livre est plus un scénario!
C'est tellement irréaliste et tellement réaliste à la fois que pour moi….Pour moi, ça devrait être un manga!

Ca peut le faire…non?

Et oui…
Je me suis fait la réflexion tout au long du récit!
C'est tellement bien décrit qu'il faudrait en faire un manga… Je vu cette histoire en manga, tout au long de ma lecture!

 

4/ En conclusion

Aucune description n'est de trop dans cet ouvrage!
L'auteur nous fait voyager dans un monde où l'humour, le réalisme et la coolitude sont au rendez-vous!
Même si il est un peu court, on y passe un bon moment de lecture!
Quatre frites…sans hésiter!
 

 

Follow:

3 Comments

  1. J-F Deboulle 13 août 2017 / 11 h 36 min

    Merci pout cette superbe analyse !

    Et très heureux que tu ais kiffé.

    • Le Belge Qui Lit 13 août 2017 / 15 h 35 min

      T’en penses quoi de l’idée Manga?

    • J-F Deboulle 13 août 2017 / 17 h 02 min

      C’est séduisant… Mais ma plume est plus habituée à écrire qu’à dessiner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *