The New Charleroi fait des dégâts!

�����   mérité amplement!

�����   mérité amplement!

 Vengeances et Mat – Ben Choquet & Thomas Dansor – Thriller – Les éditions du pays Noir – 256 p 

Yo les potos…

 

C’est vrai, j’ai été absent pendant un bon bout de temps parce qu’en fait, j’ai fait plein de trucs…Notamment, des trucs banals comme acheter une maison et faire des travaux…j’ai dit faire…pas finir!  Ben non, sinon, y a plus rien à réaliser après…!

Bon, revenons à nos moutons.

Vous avez vu le titre…un livre bien belge dont j’aimerais vous décrire la naissance dans un article futur (Ben…Thomas…vous prenez note?)
En effet, ce livre a une petite histoire particulière, tout comme la maison d’édition qui le propose et donc…ben quand c’est pas banal, faut en parler!

Revenons rapidos au livre!

Il traite de Charleroi, une ville belge, au centre du pays des mines, décrié depuis des années pour son aspect abandonné et industriel. Bien que cette ville à une belle histoire, elle a été critiqué et abandonnée et jugée par la violence des gens qui s’y perdaient!
Et c’est contre tout attentes, que cette ville s’est donné un renouveau. Nouveaux bâtiments, nouvelle place, nouvelle personnalité…Charleroi se réveille et révèle au monde entier par un aspect jeune et dynamique : Le New Charleroi! Et ça, c’est peu banal! et quand c’est pas banal, faut en …tu suis ou pas?

Pour ce livre, je l’ai savouré avec une bonne bière blonde du pays noir. Personnellement…J’aurais du mal à vous proposer autre chose!
Quand on se plonge dans l’ambiance, autant le faire jusqu’au bout!
 

 

On parlera du reste plus tard…
Mets ton t-costume de zèbre et suis moi…on va sur les pavés d’un vieux sol minier!

 

 

1/ La couverture

 

J’y découvre un dessin de la nouvelle place vert où un damier est représenté avec des taches de sang…
Nous pouvons apercevoir Charleroi, dans une bulle telle à un couché de soleil, comme si les ténèbres allait s’y introduire!
Les feux rouges, au sol, encerclent la ville…c’est fini…la ville va Exploser

Et un titre…que je ne comprend pas très bien.

« Vengeances & MATT »…nous connaissons « Échec & Mat », mais Vengeances, au pluriel?. Alors j’ai creusé.
Echec & Mat signifie que le roi est menacé et que, quel que soit le prochain coup….patatra, il peut se débattre tant qu’il le veut…mais la partie prend fin! L’éthymologie d’Echec est Mat est aussi : Le roi est mort!
Et si le roi est mort…il y en a un nouveau, un rassemblement, une nouvelle vision et donc un renouveau toussa toussa…
Le roi, Charleroi…un nouveau Charleroi…. je vous laisse juger!

Mais ce n’est pas « échec »…mais « vengeances »…Pourquoi?
Une vengeances dans le New Charleroi suite au côté sanglants proposé par la couverture…?

J’imagine une grosse séries de vengeances à la suite d’évènements sanglants et où la personne désireuses de rendre les coups organise son jeux d’échec où la fuite ne sera pas possible….

On s’y plonge et on y revient!

 

2/ Et ça parle de quoi ton bouquin 100 pour sang Carolo ?

 

Charleroi, son riche passé industriel causa son déclin, le Pays Noir n’était plus. Mais ce passé récent est voué à disparaître grâce aux nombreux projets de redynamisation qui y fleurissent.

En son cœur, Claire, femme flic, et Aaron, chirurgien cardiaque, y résident, y travaillent et participent, à leur manière, au renouveau carolo. Leur union est aussi soudée et passionnelle que leur enfance ne fut terne.

Quand Charleroi sert de laboratoire grandeur nature, c’est au travers de leurs yeux que Vengeances et Mat vous entraînera dans la lutte contre une criminalité brutale et impitoyable.

Dans ce combat sans merci, le cadre légal ne suffit pas et vous oblige à faire des choix… Des choix dont on ne mesure pas toujours le prix…

 

Là, perso, j’ai fait pipi dans ma culotte…Je trouvait ça pas mal!
Vous comprenez pourquoi je l’ai acheté?

3/ Ce que j’en pense en quelques mot et un peu plus!

 

A ire vrai, si ce livre m’a attiré c’est pour deux choses :

  • Thomas Dansor, co-auteur, a écrit un autre livre à quatre mains que j’ai kiffé de la mort… Le retrouver dans un nouvel ouvrage (qu’il fait toujours en plusieurs partie) et donc un plaisir!
  • Parce qu’un livre qui parle de Charleroi….sérieusement? Si on peut rendre cette dame à la robe de charbon attrayante, je suis pour la découvrir et la redécouvrir. 

 

J’ai donc participé au projet de financement participatif créé à l’occasion pour la sortie de ce livre et il est apparu quelques mois plus tard dans mes mains…

Mais une crainte persistait…un livre sur Charleroi! J’imaginais les clichés de cette ville qui a déjà trop souffert, la descriptions d’une ville sombre, les critiques d’un passé déjà trop chargé …

Et c’est là que les auteurs ont été intelligents! j’ai été impressionné des descriptions d’une ville qui vit, qui brille alors qu’on la déclarait dépérit il y a même pas 10 ans!
Au final, on est projeté dans cette ville à l’aide des pages que l’on tourne sans s’en apercevoir.
On a envie de s’arrêter en terrasse ou de s’assoir en haut d’un terril pour y partager une bonne bière le temps de la regarder une nouvelle fois!

 

Les auteurs nous décrivent la ville avec passion. On aimerait tant y faire un tour pour une visite guidée improvisée sur les pas du romans. Et pourquoi pas, une lecture des scènes sur les endroits concernés.
Les illustrations écrites dans cet ouvrage apportent une atmosphère positive à une ville qui renait de son charbon!

L’histoire est peu banale. Elle sort complètement des sentiers battu!
Moi qui ne suis pas un grand fan des romans policiers…J’ai fortement aimé!
La première scène du livre donne le ton! Un roman sang pour sang Carolo qu’il disait…c’est pas faux!

C’est ensuite qu’une seconde arrive…on a rien demandé nous…ça va trop vite!

Personne ne comprends ce qu’il s’y passe…ça suinte de toute part…on y glisserait sur le sol tellement il y en a!

Scènes après scènes, descriptions après descriptions, pages après pages….le ton est donné! 
Charleroi est une ville où l’on désire faire régner la terreur!

(Entre nous, pour faire régner la terreur, c’est Charles le roi!…t’as vu le talent ?)

L’histoire nous plonge dans une schématique de plus en plus complexe où, là où on pensait que les choses étaient bien établie…et bien non… le récit nous entraine bien plus loin où  les pièces d’un puzzle commencent à se mettre en place et représenter un paysage qui était flou jusque là.

Et c’est seulement qu’à la fin du premier roman que l’on comprend que ce dernier n’est que l’introduction du second!

Les personnages sont extraordinaires, mais parfois complexes.
On attend de Claire, personnage principal, flic de son état, d’être rigoureuse dans son travail et dans ses manières. On y découvre bien plus.
Une femme avant tout amoureuse de Charleroi qui a juré de la protéger et qui est prête à tout pour le faire…j’ai dit à tout!

Autant Claire était au centre du roman, autant j’ai senti Aaron un peu effacé. J’aurais aimé mieux le connaitre, mieux le percevoir pour l’apprécier un peu plus. Peut-être apercevrais-je plus de traits de sa personnalité dans le second tome?
 

Et Thomas, nous en avions déjà parlé…mais un titre de Chapitre avec une petite phrase…tu as l’aire de kiffer ça mon bonhomme.
Je trouve que ça n’apportait rien dans ton premier roman, mais ici…l’atmosphère s’y prête tellement!
Et puis les histoires de complot…ça vous vas tellement bien!

Un seul bémol pour ce livre : le papier…J’ai eu beaucoup de mal avec la sensation qu’il me donnait. Lord, froid…mais pour rester honnête, pour des gens qui crée une maison d’édition en y sortant un livre par la même occasion…ce type de papier passe en second plan!
…. Après j’ai appris que c’était une édition de luxe que j’avais! et que ce type de papier, je l’avais choisi.
…Non, il est coool le papier…En fait, il est même ultra hyper sympa de la mort!
(Et c’est qui que l’on prend pour un imbécile maintenant?)
 

 

En quelques mot…

Ce livre est palpitant…il se laisse dévorer de bas en haut où on nous transporte à travers les renouveau d’une cité qui ne mérite pas le déclin qu’on lui imposait!
Ce roman est un livre d’amoureux de la ville écrit par des amoureux de cette même ville pour des amoureux de cette ville et à partager à ceux qui pourrait tomber amoureux de la ville!

D’ailleurs, pour ceux qui voudront s’y intéresser, la suite sera disponible fin 2018…de quoi avoir des idées à déposer sous le sapin.

 

C’est pour cela qu’à la table d’un bar de Charleroi, où sur les pavés de cette dame en robe de suie, je suis prêt à partager les 5 frites 🍟🍟🍟🍟🍟 tant mérités par les deux pépères Carolos!

Follow:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *