[Le mois des belges #5] Les poèmes secrets d’un homme et ses démons

"Les Nuits de l'Enfer" – Jean-Claude Lardinois – Ed. du Rapois – 🍟🍟🍟🍟🍟  – 2018 – 80 p – 10 €

Chères lectrices, chers lecteurs…

Je vais vous parler de l'intimité d'un homme désireux de vous faire découvrir son parcours de jeunesse à travers la poésie.

Dans ce format, que j'apprécie, du mois des belges…je désirais vous faire découvrir un nouveau format!
Je ne pensais pas en parler ici…mais au final, j'en ai besoin!

Jean-Claude Lardinois, auteur belge, a réuni quelques poèmes de sa plume et de sa jeunesse, à travers un petit recueil édité aux éditions du Rapois!

 

C'est en pleine adolescence que Jean-Claude écrit.
Il est donc libre et chercheur!
Libre dans sa pensée et chercheur de mots, de justices et d'amour!

 

"courage bourgeois, redresse-toi donc pauvre homme!
Aurais-tu perdu ta nargue, ton air dédain?
Parle donc, réponds. Ou veux-tu que je dénomme
Au monde, ce que tu fis à cette catin."

 

Il a fait l'honneur de m'offrir son recueil. Et c'est devant la couverture libre et voluptueuse additionné d'un titre obscure que je me suis intrigué sur la poésie que je pouvais y trouver.

Offrir un livre que l'on a écrit, c'est inviter à découvrir, ouvrir une porte…une démarche ravissante!
Encore Merci Jean-Claude!

La couverture est une photo en noir et blanc, mettant en valeur les courbes les plus féminines.

La lumière est parfaite. On en dévoile pas trop…juste ce qu'il faut! 
A mon sens, les offusqués du premier ordre trouveront que le respect domine dans une démarche artistique.

 

"De musc, de jasmin, tu exhales tes parfums,
Que me grisent, me saoulent le corps.
Et quand je me réveille pour t'en voler un,
Je revis de soleil à t'aimer plus encore."

 

C'est le titre "Les Nuits de l'Enfer" qui m'ont interpellé.
"Nuits" car on peut imaginer le côté sombre de la photo. Où on ose imaginer sans vraiment avoir vu…
"Enfer" car il était peut-être attiré dans des moments compliqués où la sortie devient plus lointaine au fur et à mesure qu'on la rejoint!
L'auteur explique tout dans son recueil …je vous invite à le découvrir!

Bref, des nuits à devenir fou! Mais fou de quoi?
 

Désireux de découvrir ces poèmes, j'ai ouvert "les Nuits de l'Enfer" et j'y suis entré.

L'auteur en parle lui-même et annonce la couleur : Charles Baudelaire est un poète qu'il apprécie tout particulièrement.
Ne soyez donc pas étonné d'y ressentir son style!
 

Après..faut avouer que je ne connaissait pas le poème de Rimbaud : "Nuit de l'Enfer", ce qui fait que l'on comprend mieux l'auteur, ses textes mais aussi son style! Ce qui fait que le titre a tout son sens!

 

Je ne vais pas parcourir ses poèmes, cependant, je vais vous parler de ma perception de l'évolution de ses écrits!
En effet, Jean-Claude Lardinois a écrit ces poèmes entre 14 et 19 ans! L'homme a donc changé…ses sujets aussi.

On commence avec un homme observateur. Expliquant tous les détails les plus interdits. 
On le ressent tantôt amoureux, tantôt éconduit, tantôt jaloux mais heureux!
On y observe les découvertes de l'auteur. On y ressent sa justice et ses tristesses.

Et puis, il y a 2010!
Une autre période où on le sent amoureux, heureux…une alliance s'installe et l'écrit change!
Ses écrits de son coeur passent de la rime à la prose!
On imagine que quelque chose de nouveau s'est créé!

"Hier soir, devant les aquariums, avant que j'aille te border,
Tu étais très près de moi…
J'entendis ta respiration quand je cessais de parler
et tu as susurré ceci "Je t'aime" "

Je vous invite vraiment à découvrir ce petit ouvrage de 80 pages.
Les amoureux de la poésie y trouveront…les autres aussi!

Plongez-vous vite dans cet ouvrage.
On y entre intrigué et on referme l'ouvrage apaisé!

Je ne proposerai pas de bière avec l'ouvrage, l'auteur comprendra!
cependant,  je tiens à lever mes 🍟🍟🍟🍟🍟 bien haut!

Follow:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *