Vision, sensation…Thaïlande

« Mort Imminente » – Claude Rappe – Lilys Edition – 475 p – 24 € – 🍟🍟🍟🍟🍟 

 

Chers lecteurs,

C’est en novembre que j’ai appris la sortie du livre de Claude Rappé, un auteur qui m’a marqué de part sa sympathie, son charisme, mais aussi son écriture fluide, recherchée et précise!
Bref, une personne qui vous n’oubliez pas!

L’auteur est un écrivain, journaliste, comédien, metteur en scène et ancien animateur de télévision sur des chaines belges.

Une personne à priori connu dont je n’ai jamais entendu parlé avant son premier Thriller « La prophetie », roman que j’ai adoré, dont vous trouverez mon point de vue ici même (Cliquez ICI).

J’espère décrocher son interview et vous la proposer sous peu!

J’ai pu revoir l’auteur, extrêmement accessible, lors d’une rencontre proposé par Lilys Edition, où il m’avait parlé brièvement d’un ouvrage en court d’écriture.
Et oui…paf…Novembre 2018…Son livre est à peine sorti que je désirais déjà me le procurer.

Je peux vous avouer une chose : L’auteur m’a dit « aimer » la démarche que j’entreprend avec ce projet. Du coup, sachant qu’il lira l’article, je le souhaite, j’ai un peu les boules de sa réaction!

Je sentais, de part son premier roman, que j’irai vers un livre construit,  qui partirait dans tous les sens, comme son premier roman.
Je vous en parlerai plus tard, mais je ne me suis pas trompé…et ce fut un plaisir!

Trêve de bavardage!
Prenez vos billets, nous partons en Thaïlande!

 

 

Je vous avoue que cette couverture m’a troublée et ne m’a rien indiqué.
Mais comme à chaque fois, maintenant chez Lilys Edition, je lui donne un sens une fois le livre terminé, le secret est gardé avant la lecture! 

Cette plage, calme et apaisante de Thaïlande, additionné de électrocardiographe tendant vers le titre « Mort-Imminente » nous laisse peut d’indice.

Qui, quoi, où, comment? je n’aurais jamais évoqué la Thaïlande si je n’avais pas lu la quatrième de couverture, ni en discuté avec l’intéressé!

De plus, je ne me suis très peu intéressé aux EMI ( Expériences de Mort Imminente), voir pas du tout, je n’ai su rien interprété sur cette histoire.
Du coup…encore une fois, les éditions Lilys ne me laissent aucun indice sur ce roman! Le plaisir de lecture en a été plus grand!

Pour vous donner un avant goût, je vous invite à écouter l’auteur qui, par la même occasion, me pique des lignes de mon articles .

Comme vous l’avez entendu, j’ai été très surpris et respectueux de l’évocation de l’auteur à propos du Tsunami qu’il a vécu, et dont il est rescapé.

J’ai donc lu ce point de départ du roman avec     attention et respect pour les victimes, qui sont dans tous les cas, beaucoup trop nombreuses.

L’auteur parle d’un voyage de noce où sa femme, actrice connue, disparaît suite à cet événement tragique soudain.
Il se positionne tous de suite en ne croyant jamais en sa disparition, et décide de rester en Thaïlande là où il a tout perdu et en profiter pour quitter son ancienne vie!
 

Je senti mes poumons se remplir d’eau, mes yeux imploser, ma tête s’alourdir. J’eus le temps de prier un mot d’amour au Bouddha.
-Sauve-la!

 

L’île, paradisiaque que l’on nous vend dans les catalogues avec ses plages paradisiaques aux eaux turquoises et au sable fin et chaud, l’auteur n’en fait pas le marketing! Au contraire, il nous parle de l’autre Thaïlande, il nous vend le côté sombre de la Thaïlande, ou plutôt, la vraie Thaïlande que ne connaissent pas les touristes.

On y est pas du tout…au contraire!

Prostitution, drogue, mafia (je vous ai dit, il m’a bouffé du contenu…laugh) et trafic d’êtres humains, l’auteur fait passé son héros aux coeur des choses les plus atroces que l’on puisse faire dans un endroit sensé être paradisiaque, le tout pour essayer de retrouver celle qu’il aime.

On a envie de dire à notre héros que c’est la mauvaise voie, qu’il ne s’en sortira pas, que c’est sans issues. Mais ce n’est qu’un roman!

J’ai eu l’impression que, part moment, Claude Rappe nous parle, sans l’évoquer, de sa vie privée de cette époque. 
Je n’irai pas plus loin sur ce point car on ne sait jamais où on met les pieds. 

 

Je savais que les transsexuelles vivaient souvent en castes à Pattaya. Elles ne dérangeaient pas trop les vraies filles, mais comme la prostitution encadrée par des proxénètes n’existait officiellement pas, elles finissaient par conquérir les territoires puis les clients des petites masseuses

Après avoir retrouvé l’amour et être envoyé dans une prison punitive, pour des raisons quasi mafieuses évoqués ci-avant, j’ai vécu un enfer à la place de cette personne!
Imaginez un « savant fou » qui désire développer les sciences que personnes ne possède ni ne maîtrise et ce qu’il est prêt à faire pour cela!
Une torture où des événements que l’on croit comprendre, mais restant incertains sans l’expliquer se passent. L’EMI est évoqué.

La suite je vous laisse la lire et l’apprécier. Je ne veux pas en dire de trop!

Ce que je peux vous dire, c’est qu’en parcourant le livre, j’ai pris le titre « MORT IMMINENTE » à bras le corps!
La mort imminente est une désignation de la vision et de sensation consécutives à une mort clinique/coma, appelé souvent : décorporation.

Du coup, j’ai tout imaginé :  le titre est-il à prendre au sens propre? Au sens figuré?
La mort imminente est-il en lien direct avec la disparition de la jeune épouse du héros, avec le fait qu’il « tue » son ancienne vie, où est-ce en lien direct avec l’EMI?
On peut s’attendre à tout, à la métaphore comme au sens propre!
Les indices sont lâché petit à petit!

 

 

Il est au stade le plus grave de la dépression. il ne croit plus en rien. il atteint le sommet de la haine. c’est peut-être ce qui le tient en vie. Mais il est vraiment en danger. Un mantra ne suffira plus à le sauver.

La fin du récit explique tout.  
On se persuadais  à des mensonges de la part de certaines personnes et au final, il n’en est rien!
Le romans est vraiment construit pour que l’on vive cette situation comme Michaël

J’ai vraiment beaucoup aimé!

Que dire de l’écriture!
Une écriture fluide, aérée, ce qui vous permet de vous plonger dans cette histoire rapidement!
On engouffre les chapitres les uns après les autres pour s’entendre dire, à l’heure d’aller se coucher, « Encore un… » et remarquer qu’une cinquantaine de pages ont été avalées.

 

Le texte est très imagé!
On rentre dans l’histoire dès la première seconde et les scènes sont tellement bien décrites que nous sommes à côté du héros dans toutes ses (més)aventures!
D’autant que nous nous attachons à lui dans sa quête à long terme où nous le suivons de 2004 à 2018!
On le voit tantôt protecteur et tantôt prendre de la maturité, des décisions réfléchies qui lui permettent de s’assagir mais aussi de comprendre que l’amour est plus importante que la mort!

 

Autour de moi, il y avait quatre places assises de garnitures en acajou avec du laiton brillant. C’était l’intérieur d’un jet privé. Un ciel bleu azur illuminait l’habitacle à travers les hublots.
Une sourde vibration propre aux avions à réaction arrivait à mes oreilles.

Je vous recommande ce livre qui m’a transporté, qui m’a fasciné, qui m’a touché, qui m’a fait pleuré par moment! Il est arrivé que je referme le livre en disant au héros « t’es un con! », « Pourquoi? » pour me rendre compte que ce n’était qu’une histoire!
L’auteur m’a transporté là où a voulu! Il est fort! C’est l’immersion littéraire dont j’avais besoin en ce moment!

Merci cher Claude, j’ai vraiment apprécié ce voyage et cette découverte tantôt envoûtante, tantôt fascinante!

L’année commence fort, alors faites ces différents voyages, vous ne le regretterez pas!

Un beau plateau coup de coeur de  🍟🍟🍟🍟🍟   avec lequel je vous invite à déguster la Oedipus Thai Thai!

 

Au plaisir bande de fous!

Follow:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *