[Le mois des belges #9] – En équilibre avec soi-même

Et si je vous enmennais dans le quotidien d’Olivia et de son petit monde ? Petit…tout est relatif…suivez-moi, on va parler à des objets!

Patricia Duterne est une auteure qui m’a intrigué! Cette dernière, psychologue de son état, et fort sympathique par ailleurs, m’a invité à lire son dernier roman, en date , « Au fil de Soi ». Et j’ai sauté sur l’occasion pour découvrir cette personne au travers de son roman!

Une auteure fort sympathique !

Ah, les incroyables petites lubies d’Olivia ! Depuis sa plus tendre enfance, Olivia s’attache aux objets, leur parle et échange avec eux d’étranges moments d’amitié. À cinquante ans, elle quitte son appartement avec tous ses trésors pour s’installer à la campagne, loin de ses proches. Par ce geste fort, elle souhaite démontrer à sa mère et à Flo qu’elle est capable de mener sa propre existence malgré ses fragilités. Or, elle est retrouvée un soir le long d’une route en état de choc. Ce roman, tout en nuance et délicatesse, lèvera un voile sur la vie de cette femme à l’âme d’enfant qui, telle une équilibriste, avance sur un fil tendu entre réalité et abîme.

Au fil de soi, quatrième de couverture

Olivia, l’héroïne de notre roman est malade…Elle collectionne les choses comme si chacune d’elles était aussi précieux qu’un diamant
En effet, pour Olivia, un objet est plus que ce qu’il semble paraître car Olivia parles aux objets, croit en leur âme, pour elle, sont vivant à leur manière…Pourquoi ce qui serait inanimé n’aurait pas d’âme?
Vous parlez bien à votre peluches ou animal de compagnies! Et c’est de là que tout part!



Ne croyant pas que notre héroïne peut vivre seule, à 50 ans, elle décide de faire ses armes dans sa propre maison, seul! Prouver à ses proche qu’elle n’est pas la fille frêle que les gens pensent connaitre!
En bref, Olivia est en équilibre entre elle-même et la petite fille qu’elle désire rester.

Dans la première partie de ce roman, , on retrouve Olivia installée chez elle à la campagne.
Peu de temps après, c’est seule, allongée, inanimée sur le bord d’un chemin… que la syllogomane est retrouvée! Elle est inconsciente, dans la coma!
On y comprend la dure réalité de l’héroïne à affronter la vie, à vivre la dure réalité de la vie d’adulte! Au final, c’est ça la vie d’Olivia, un fil tissé entre des rêves d’enfants et une vie d’adulte difficile à vivre!

Bien qu’enfermée dans son propre corps inanimé, tels les objet, elle tente de communiquer vers l’extérieur, lancer un appel au secours…mais rien n’y fait! Dès lors, c’est à elle même qu’elle communique!

On y verra d’autres personnages de romans précédents faire leur apparition (roman que je n’ai point encore lu), montrant dès lors que tout est un univers cohérent où la construction des personnages dans l’univers de notre autrice sont important et que les thèmes proposés sont cohérents.

Dans la seconde partie du roman, c’est vers les autres que l’on se tourne!
Toujours dans le comas et sur son lit d’hôpital, tel un cocon, Olivia fait des apparitions entre chaque chapitre.
Cependant, nous allons s’intéresser à ses proche et à la vision d’Olivia!
On y comprendra les douleurs engendrées par la « maladie » de notre héroïne pendant que la syllogomane tente de revenir parmi les siens… où elle grandira à sa manière, à ses yeux, mais aussi à ceux des autres!

Ce roman m’a touché, simplement car la construction de ses phrases parfois poétiques, simplistes mais néanmoins lumineuse.
L’histoire où le point de vue de chacun des personnages est perçu et imbriqué est totalement bien perçu et donne une bonne profondeur à l’histoire!

De plus, les personnages évoluent sous nos yeux, que ce soit en grandissant physiquement ou psychologiquement, que ce soit dans leur vie ou dans leur sentiment…on revient de ce roman souriant…un livre et un sourire à partager à coup sur avec les gens que vous aimez!

Si vous voulez en savoir plus sur cette auteure, je vous invite à visiter son site internet
https://www.leslivresdepatriciaduterne.be/

Follow:
Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *